Au Pied du Mur

Avril 2019

De nos jours les gens confondent vérités et mensonges
Confusion assumée d’un paradoxe qui les ronge
Ils pleurent, ils crient, ils trompent l’ennui puis jettent l’éponge
Tout ça à cause du créateur de songe

Je parle de ce grand mur fait de blanc et d’azur
Au pied duquel les gens publient leurs ordures
Changeant en faits divers leurs secrets les plus purs
Sans même comprendre de leur geste la nature

Ce n’est pas le mur de Jérusalem
Encore moins celui de Berlin
C’est le mur du monde moderne
Qui like les mœurs, et tweete le destin

Le monde change
Au rythme des bruits qui courent
Ce qui me dérange
Ce sont ces rumeurs que l’on met à jour

Le monde s’égare
Au nom du soi-disant progrès
Mes amis, c’est bizarre
Plus j’en sais sur vous, moins je vous connais
Moins j’en sais sur vous, mieux je vous connais

De nos jours, les gens préfèrent qu’on leur mente à la face
Le goût subtil de la franchise leur donne des grimaces
Qu’importe qu’on les trompe, pourvu qu’on les satisfasse
La vérité ne procure que des angoisses

Désormais, le remords est un luxe qui se paye
On le commande en cubis, en pression ou en bouteille
Il donne le tournis et son arôme est sans pareil
Mais c’est un piège qui perturbe le sommeil

Ce n’est pas le mur des lamentations
Quoiqu’on pourrait facilement s’y méprendre
Il existe et perdure au nom d’une société qui n’a plus la foi d’attendre
C’est un mur abstrait de consommation où l’émotion et le savoir viennent toujours ensemble

Le monde change
Au rythme des bruits qui courent
Ce qui me dérange
Ce sont ces rumeurs que l’on met à jour

Le monde s’égare
Au nom du soi-disant progrès
Mes amis, c’est bizarre
Plus j’en sais sur vous, moins je vous connais
Moins j’en sais sur vous, mieux je vous connais

De fer, d’air ou de pierre
Tous les murs ont des oreilles
Celui-ci n’écoute guerre
Mais il regarde, mais il surveille

LE CLIP OFFICIEL

VERSIONS LIVE

ÉCOUTER SUR